Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Genevieve CERAGIOLI
19 mai 2021
Les professeurs (célèbres)

Les professeurs (célèbres)

La liste est incomplète, n'hésitez pas à compléter, commenter ...

BÉZIAS Jean-Rémy historien 1962

EHRMANN Charles professeur d’histoire, adjoint au maire de Nice député

GALLO Max Professeur d’histoire à Masséna et à l’Université de Nice, député en 1981, secrétaire d’État porte-parole du 3ème gouvernement Pierre Mauroy en 1983 (son directeur de cabinet était François Hollande), Député européen de 1994 à 2004, journaliste, écrivain. Académicien en 2007. Nice 07.01.1932 – Vaison-la-Romaine 18.07.2017

NÈGRE Charles Beaux-arts de Paris. Professeur de dessin au lycée, photographe depuis 1850, donateur à la ville de Nice. Il fut d’abord un peintre remarquable. Il eut notamment comme professeur Ingres. Grasse 09.05.1820 – Grasse 16.01.1880

PONTALIS Jean-Bernard Professeur de philosophie de 1949 à 1951 au Lycée Masséna. Petit-neveu de Louis Renault. Élève de Jean-Paul Sartre. Psychanalyste. A fait une analyse didactique avec Lacan de 1953 à 1960. A créé en 1970 La Nouvelle revue de psychanalyse. Écrivain, il reçoit le grand Prix de l’Académie française en 2011 pour l’ensemble de son œuvre. Paris 15.01.1924 – Paris 15.01.2013

RISSO Antoine (photo jointe) Jardinier en chef de l’École centrale de Nice (futur Lycée Masséna) en 1801. Pharmacien en 1802 (formé par les citoyens Chartroux Père & fils). Il travaille à l’hôpital de Nice. Professeur de botanique au Lycée impérial (futur lycée Masséna). Il a dirigé le jardin botanique de la ville de Nice. Naturaliste, il a découvert une cinquantaine d’espèces animales auxquelles il a donné des noms de Niçois. Un dauphin, des algues et des mollusques portent son nom : famille des Rissoellaceae et famille des Rissoellidae. Il donna l’élan qui permit l’ouverture du premier musée de Nice, le Muséum d’histoire Naturelle de la ville de Nice qui ouvrit en 1846. La ville de Nice lui a rendu honneur en donnant son nom au boulevard sur lequel est situé le Muséum. À Nice, une école et un collège portent aussi son nom. Nice 08.04.1777 – Nice 25.08.1845.

ROMAINS jules (alias Louis Henri Jean Farigoule). École normale supérieure , agrégation de philosophie en 1909. Académicien en 1946. Professeur de philosophie au Lycée Masséna de 1917 à 1919. Écrivain et dramaturge (Knock ou le triomphe de la médecine joué en 1923 par Louis Jouvet). Il écrit le tome XVIII de la série « Des Hommes de bonne volonté » à Nice de 1917 à 1919. Il l’intitule « La Douceur de la vie ». Le personnage principal du livre est Pierre Jallez, un « normalien » professeur à Nice, comme lui. Il aime Antonia qui tient le kiosque à journaux de la place de la cathédrale Sainte-Réparate. Une plaque mentionne d'ailleurs cette rencontre sur la place qui porte aujourd'hui le nom de Rossetti. Elle comporte une faute sur le nom de l'auteur. Il y est écrit "Romain" au lieu de "Romains". Saint-Julien-Chapteuil (Haute-Loire) 26.08.1885 – Paris 14.08.1972

TIRANTY Philippe photographe, inventeur de la machine à trier le courrier créateur en 1924 de l’association Lou Mesclun des Niçois de Paris. Nice 15.07.1883 – Nice 21.04.1973

Documents
icoPaperclip32Dark professeur antoine Risso.jpg
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.