Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Christophe WAKIM
27 février 2022
Le plaisir de se retrouver entre anciens élèves...

Le plaisir de se retrouver entre anciens élèves...

Huit anciens élèves du Lycée Masséna se sont retrouvés en Normandie du 30 Septembre au 3 Octobre 2021.

Après le week-end de retrouvailles à Nice et la rencontre avec des élèves de classes préparatoires fin septembre 2019, la même équipe, à quelques personnes près, s'est cette fois réunie dans le Calvados, près de Pont-L'Évêque.

Le noyau d'amis : Denis Perret, Pierre Bauchère, Arnaud Faccin, Nicolas Diener et Christophe Wakim (MPSI et MP 1996-1999), Michael Salomon (Lycée, MPSI et MP, 1993-1998), Grégory Bondier (Lycée, MPSI et MP, 1994-2000) et Pierre-Olivier Sicamois (MPSI et MP, 1997-2000), s'était formé il y a un quart de siècle en Maths Sup (MPSI 831 et 832) et Maths Spé (MP 932). La cohésion du groupe a plutôt bien résisté à l'épreuve du temps, aux activités professionnelles, mais aussi aux vies de famillles et même aux mobilités géographiques. Si la majorité de la bande vit en région parisienne, il y avait néanmoins un visiteur venant de New York, et deux ayant fait le déplacement de Londres.

Dans un ancien pressoir à pommes (l'équivalent du moulin à huile d'olive méditerranéen), malgré une météo peu clémente (grosse tempête le samedi) et une panne d'électricité de près de 18 heures, les auciens Taupins ont mis à profit cette belle occasion pour se rappeler des années Masséna, échanger sur leurs vies et les enjeux actuels, sans oublier de se projeter un peu sur les années à venir. Petite visite de Honfleur et de son port typique, promenades sur les grandes plages de sable à l'ouest de l'estuaire de la Seine, feu dans la belle cheminée, grandes tablées et soirées qui se prolongent à refaire le monde ou les anecdotes...

storage?id=2002580&type=picture&secret=u1Wj61oRMz3ZJNNwee6xOiYBRzJqMWD40M37KRZq&timestamp=1638208200storage?id=2002575&type=picture&secret=pL0mwbwBaqX4WfA0fiG4mY4ZCfyBGeIbGEC1yyIN&timestamp=1638208117

La coupure d'électricité, imprévue, a testé les aptitudes à la survie et à l'adaptation. Une scie, une hache et une machette ont été mis à contribution pour couper des arbres. Le défi "préparer un repas complet à la cheminée" a également été relevé.

storage?id=2002574&type=picture&secret=B4PCfmAxoYnYhpQfUvdLNRdWfSkUf836MeDap9uX&timestamp=1638208073

Le beau temps n'est revenu qu'au moment de partir...

Rendez-vous cette année pour le prochain épisode!

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'édition 2021 du Festival International de Géographie vient de se conclure

L'édition 2021 du Festival International de Géographie vient de se conclure

Nadine De Fondaumière est ancienne élève et était encore récemment professeur de géographe au...

Nadine DE FONDAUMIERE
1 décembre 2021
L’AEROPORT de NICE réussit à concilier écologie et développement

L’AEROPORT de NICE réussit à concilier écologie et développement

Lors de la dernière Assemblée Générale de l’ACI Europe qui regroupe l’ensemble des ...

Max HUGUET
19 août 2021